Sans Stephen Curry ni Andre Iguodala, les Golden State Warriors s’imposent difficilement face à Atlanta

Sans Stephen Curry ni Andre Iguodala, les Golden State Warriors s’imposent difficilement face à Atlanta

Privés de Stephen Curry (cheville), et dans une moindre mesure d’Andre Iguodala, les Golden State Warriors ont eu du mal à s’imposer à domicile face aux Atlanta Hawks (109-105, a.p.). Draymond Green et Klay Thompson ont inscrit deux paniers importants en prolongation.

Mardi soir, les Golden State Warriors avaient l’occasion de prouver qu’ils pouvaient se débrouiller sans leur vedette, Stephen Curry (cheville), ni Andre Iguodala. Si les hommes de Steve Kerr se sont bien imposés à l’Oracle Arena face aux Atlanta Hawks, ils ont eu énormément de mal à y parvenir puisque poussés en prolongation (109-105, a.p.). Face au collectif adverse (6 joueurs à 11 points ou plus), les Warriors s’en sont remis à Klay Thompson (26 pts), Draymond Green (15 pts, 13 rbds, 8 pds) et Andrew Bogut (19 pts, 7 rbds) pour compenser l’absence de leur deux MVP (Stephen Curry a terminé MVP de la saison régulière, Andre Iguodala MVP des Finales en 2015). Cela n’a pas empêché Golden State d’achever la rencontre avec une réussite au tir décevante (39,4%). Pour les visiteurs, Paul Millsap s’est mis en évidence (19 pts, 7 rbds, 4 pds, 4 ctrs).
Alors qu’ils menaient depuis la dixième minute (21-20), les Golden State Warriors ont vécu une fin de match compliquée. En cours de quatrième quart, Atlanta a repris l’avantage sur une pénétration de Tim Hardaway Jr. (87-88, 42e). Engagés dans un bras de fer dans le money time, les Californiens ont cru avoir fait le plus difficile sur un lay-upde Klay Thompson (95-90, 46e) mais c’était sans compter sur l’adresse de Kyle Korver (11 pts) qui a ramené les siens dans le match. En mauvaise posture au moment d’aborder la dernière minute (95-97, 48e), les Warriors s’en sont remis à Thompson pour égaliser (97-97, 48e). L’ailier a ensuite manqué le tir de la gagne, un shoot en reculant depuis la ligne des lancers. La tentative de Bogut sur le rebond offensif a à peine effleuré le cadre, envoyant les deux équipes en prolongation.
Une période additionnelle qui s’est décidée sur un tir improbable à trois points de Draymond Green, marqué au buzzer de la possession des Warriors avec 40 secondes à jouer (107-103, 53e). Une action qui a plombé les Hawks, qui n’ont jamais réussi à se remettre de cet exploit. Thompson a ensuite validé le succès des siens d’un tir mi-distance (109-105). Les champions en titre n’ont plus perdu depuis six matches et sont toujours invaincus à domicile cette saison (25v-0d). Ils n’ont d’ailleurs plus perdu sur leur parquet depuis 43 rencontres. Les Atlanta Hawks restent eux cinquièmes de la Conférence Est (33v-28d) avec une victoire théorique d’avance sur les Charlotte Hornets (31v-28d).
Categories: Basket, NBA

About Author

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*