Les championnes les plus inattendues de Grand Chelem du XXI siècle

Les championnes les plus inattendues de Grand Chelem du XXI siècle

Jelena Ostapenko, la championne de Roland-Garros, est maintenant parmi eux.

En 2004, Anastasia Myskina est arrivée à Roland-Garros en tant que la joueuse de Top 5. Avant, elle n’avait jamais passé loin de deuxième tour. Mais cette fois, elle a gagné les balles de match lors de quatrième tour contre Kuznetsova, ensuite elle a battu Justine Henin, Jennifer Capriati et Elena Dementieva. Myskina est devenu la première championne russe des tournois de Grand Chelem. Lors de prochains Chelems, elle s’est qualifiée seulement en quarts de finale – les deux fois à Wimbledon.

Anastasia Myskina

Après quelques semaines, Maria Sharapova a gagné à Wimbledon. A cette époque-là, elle avait 17 ans, et pour elle c’était seulement le septième Grand Chelem. Lors du tournoi, elle a battu deux joueurs de tennis de Top 5, y compris la double championne Serena Williams qui était battue dans le jeu final.

Maria Sharapova

En 2010, Francesca Schiavone a gagné à Roland-Garros. L’Italienne avait presque 30 ans, quand elle a gagné trois tournois de WTA. L’année suivante, elle a encore joué à Paris et ensuite à Grand Chelem. Schiavone reste la dernière championne de Chelem qui joue de revers avec une main.

Francesca Schiavone

En 2011, Samantha Stosur a participé à l’US Open. Elle avait déjà participé dans la finale de Chelem, où elle a perdu le jeu contre Schiavone. Dans le tour final à New York, elle a joué avec Serena Williams, qui avait perdu seulement dans les matches contre sa sœur Venus et Maria Sharapova lors des finales de Chelem. C’était vraiment très surprenant quand Stosur, qui n’a pas des nerfs d’acier, a battu l’Américaine et a remporté le trophée.

Samantha Stosur

Dans la carrière de Marion Bartoli, le Wimbledon 2013 est devenu le 47ème tournoi de Grand Chelem. Lors de ce tournoi, elle a gagné son seul titre. Pendant le tournoi qui était connu par les défaites sensationnelles des favoris, Bartoli n’avait perdu aucun set. La Française était tellement heureuse qu’après un mois, elle a terminé sa carrière.

Marion Bartoli

Lors de l’US Open 2015, Flavia Penetta a réalisé plusieurs records. Elle est devenue la joueuse la plus âgée qui s’est qualifiée pour la finale de Chelem et qui a gagné. En plus, à l’âge de 33 ans, elle est devenue la championne plus âgée de Chelem.

Flavia Penetta

Avant de l’US Open, elle ne gagnait pas des titres au cours de 18 mois. Mais lors de tournoi, elle a battu deux adversaires de Top 5 de classement mondial, elle a gagné le trophée et elle a fait partie de Top 10. Mais peu après, elle a annoncé sa retraite.

La Lettonne Jelena Ostapenko est venue à Roland-Garros comme une joueuse de 19 ans qui n’avait jamais remporté les titres de WTA. Maintenant, elle est partie comme la championne de tournoi de Gran Chelem à l’âge de 20 ans, 12e mondiale. Au cours de tournoi, elle a surpris à tout le monde par son jeu agressif et osé – lors des sept matches, elle a réussi 299 coups et elle a joué avec le résultat suivant 4-6, 0-3 et 1-3. Jelena Ostapenko

 

Categories: Tennis

About Author

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*