Le trio de Paris. Les souvenirs des stars de PSG

Le trio de Paris. Les souvenirs des stars de PSG

Rai

Les brésiliens au PSG, c’est comme le Maître et Marguerite : la vie est impossible sans l’autre. Rai l’a confirmé à la fin du siècle dernier : le frère de légendaire Socrates est devenu le symbole des victoires de Paris des années 1990.

Au début, il ne justifiait pas son transfert de 4 millions de dollars : le travail dans la défense ne permettait pas de réaliser pleinement le potentiel du jouer. Mais le nouvel entraîneur (Louis Fernandez) l’a mis sur la bonne direction, il a commencé de jouer avec trois attaquants et il a apporté à l’équipe les titres suivants : champion de 1994, trois Coupes de la Ligue et deux Coupes de pays. Et le plus important, c’est que pendant cette période, ils ont gagné la coupe internationale la plus importante, la Coupe des vainqueurs de Coupes de l’UEFA.

Le serment de joueur d’aimer la France est devenu un agréable bonus pour les souvenirs des fans. Mais le champion du monde de 1994 a quitté son deuxième pays natal pour terminer sa carrière à Sao Paulo.

Le brésilien a créé le fond pour l’enseignement des orphelins et il a participé dans les événements de bienfaisance contre la pauvreté. Cependant, Rai était tellement amoureux avec les Champs Elysées qu’en 2006, il est revenu en France en tant que l’entraîneur de PSG. Mais il a travaillé dans le club moins d’un an.

Ronaldinho

De la même manière comme Rai, Ronaldinho n’a pas eu d’expérience en Europe avant le PSG. Mais ses réussites (l’or au Championnat du monde et Coupe d’Amérique 1999), la technique et l’ambition ont forcé la direction des bleus de payer pour le transfert 5 millions d’euros.

Fils d’infirmière et de gardien de parking essayait de montrer ce qu’il est capable de faire : après la victoire en 2002, il est devenu le leader de PSG. Avec le club français, il est entré dans la finale de la Coupe de France, mais il n’a gagné aucun titre.

Ronaldinho a quitté le club en 2003 parce qu’il ne participait pas dans les Coupes d’Europe. Il faut dire que les fans n’ont pas pris mal sa décision. Cependant, plus tard il était clair que le joueur a commencé son trajet vers l’Olympe.

Le ballon d’or, la victoire dans la Ligue des Champions et les problèmes avec l’alcool – ce sont les hauts et les bas de footballeur. Mais quand même le PSG n’oublie pas le brésilien et, en janvier, la direction du club l’a invité au match contre l’AS Monaco, les fans l’ont accueilli à bras ouverts.

Pauleta

Si pour Ronaldinho le PSG est devenu un tremplin avant le grand succés, alors pour Pedro Pauleta c’etait le dernier saut. Après la victoire dans la Liga avec Deportivo, il a rejoint le Bordeaux et, en 2003, il a commencé de jouer à Paris.

Après Ronaldinho, il est devenu le ledear de l’équipe: pendant la première saison il a marqué 18 buts et il a apporté la victoire en Coupe de France.

Jusqu’à aujourd’hui on souvient comment le portugais est devenu le meilleur joueur de Ligue1, ensuite, il est à noter qu’ il a dépassé 100 buts avec le PSG. En 2006, c’était la dernière fois quand le PSG a gagné la Coupe nationale, avant l’arrivée des cheikhs.

Categories: Football

About Author

Comments

    Write a Comment

    Your e-mail address will not be published.
    Required fields are marked*